Semaine de la solidarité internationale

lundi 8 avril 2013

Café Frontières sur le Mali

Ce dimanche, a l'occasion du Festival Frontières, organisé par la Ville de Thionville, avait lieu un "Café Frontières" avec pour thème le Mali.


Le café Frontières consiste en une rencontre dans une ambiance conviviale (dans un café). Pour parler de la situation au Mali étaient réunis (de gauche à droite sur la photo) Michel Foucher, géographe et diplomate, Laure Huberty, ancienne chargée de programmes à la Délégation de la Commission européenne au Mali qui animait le débat, Aldiouma Yattara, directeur du Musée du Sahel de Gao (et membre du comité de jumelage Gao-Thionville) et Dominique Morlot, président de notre comité.

Cela a été l'occasion devant une assistance fournie et concentrée de parler des événements récents et de l'avenir du pays. Mr Foucher a mis en avant le rôle des trafics de drogue et de la corruption dans le processus qui a entrainé la prise de contrôle du nord par les groupes armés et a  insisté sur la nécessaire reconstruction du pouvoir politique au sud.

Mr Yattara a parlé entre autres de la Commission Dialogue et Réconciliation qui a été mise en place et de la place que doivent prendre les états voisins du Mali dans le processus de paix.

Dominique Morlot enfin a évoqué les actions du comité en cours à Gao et a mis l'accent sur la nécessité de repenser la manière dont nous apportons notre aide au Sud afin de faire en sorte qu'il y ait une véritable coopération et non plus une simple assistance.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo excellente réunion !

Anonyme a dit…

Eh au fait, y a l'oreille du maire en haut à gauche de la photo ;-)

Anonyme a dit…

Cela dit ... çà rassure pas trop ; le processus politique, je vois pas où il est, on avait quand même l'impression qu'on n'était pas sur la même planète !